t@7t-essour
Salem et bienvenue Very Happy


*•***Colère et intolérance sont les ennemis d'une bonne compréhension.****•*[Gandhi]

*•*** Il n'est pire intolérance que celle de la raison.****•*
[Miguel de Unamuno]

*•***La vanité d’autrui n’offense notre goût que lorsqu’elle choque notre propre vanité.****•*
[Friedrich Nietzsche]


Bonne navigation pour tout le monde Very Happy

L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Tamtouma le Jeu 12 Fév - 1:03

Salem, je pense que "It's time to speak about it!"..je vs laisse avec cet article :
Le Temps- La question de la qualité ne cesse d'être posée dans l'enseignement supérieur en Tunisie. Son évaluation dépend d'une instance à une autre. L'enseignement supérieur tunisien est classé au 27ème rang mondial et au premier rang arabe et africain par le Forum Mondial Economique de Davos. D'un autre côté, et dans un autre classement mondial, celui plus significatif des universités, établi chaque année par l'université de Shanghai, aux 500 premières places, il n'y a trace d'aucune université ou institution d'enseignement ou de recherche tunisienne.

Apparemment, le mode actuel de gestion de l'université ne fait pas l'unanimité. Les enseignants et les étudiants déplorent le manque de moyens pour parvenir à l'excellence. L'administration y oppose le volume limité des ressources ne pouvant faire face à la fois à la massification de l'enseignement supérieur et à ses problématiques d'encadrement, en même temps qu'aux exigences de la qualité. Quelques experts trouvent que parvenir à la qualité n'a pas de prix. Mais il a un coût que le budget actuel des universités ne saurait y répondre.

Ces experts reprochent à l'administration de fixer des objectifs en fonction des fonds et, non, en fonction des résultats qualitatifs. Ils jugent inadmissibles que l'administration promulgue un arrêté fixant à 30 % le nombre des boursiers des grandes écoles françaises parmi l'élite de nos étudiants en dépit de la qualité de ces écoles auxquelles ils peuvent réussir à obtenir par la voie des concours : « il faut impérativement s'entendre d'abord sur la liste d'écoles supérieures qu'on estime performantes et pouvant donner le plus à nos élites pour les y affecter. Les étudiants parvenant à y avoir l'accès, doivent être automatiquement boursiers de l'Etat. La question du nombre d'étudiants boursiers ne devrait pas se poser du moment qu'il s'agit d'une plus-value évidente pour notre enseignement supérieur et pour notre économie. On n'est pas à 100.000 euros près. C'est le coût de la réussite. », disent-ils.

D'autres experts soulèvent la question du financement de l'enseignement supérieur. Ils trouvent qu'il est nécessaire que les fondations et le secteur privé s'y mettent pour soutenir la recherche scientifique. L'expérience internationale montre que les Etats ne supportent pas seuls les charges de l'enseignement supérieur. Les fondations y contribuent dans un esprit de mécénat. Le secteur privé y contribue dans un souci de performance. Les ateliers de recherche de l'université ont permis de résoudre plusieurs problématiques posées dans l'industrie ou dans les services. Les intéressés sont appelés à renvoyer l'ascenseur. Les temps de l'Etat providence sont révolus.

L'objectif de quitter le bas-fond des classements mondiaux nécessite, semble-t-il, que l'on révise le mode de gestion actuel de l'université. Entre-temps, administration, enseignants et étudiants, se renvoient la balle de la responsabilité dans la problématique d'absence de qualité.


Justement!! Selon vous,

1* Quelles sont "les symptômes" de l'absence de qualité dans l'enseignement supérieur Question (et/ou meme celle de base!)

2* Qui est/sont le(s) responsable(s)Question (je vote pr "les responsables" déjà)

3* Quelles sont les solutions* Question Question



* réalistes

_________________

* Agir *

Tamtouma
VIP
VIP

Féminin
Nombre de messages : 5722
Localisation : prête à faire Tunis-Pékin à pieds ;)
Humeur : arc-en-ciel
Date d'inscription : 24/05/2008

http://amisinpe.keliglia.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par le tunisiano le Jeu 12 Fév - 1:17

solution : priver les filles de l'enseignement supérieur et tout ira bien Laughing

_________________
1+1=3

le tunisiano
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2394
Date d'inscription : 24/05/2008

http://securinets.souayeh.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par blackleg le Jeu 12 Fév - 22:23

le tunisiano a écrit:solution : priver les filles de l'enseignement supérieur et tout ira bien Laughing

pourquoi ?!
ça n'aura plus de goût non ?! Rolling Eyes et puis les filles ont souvent plus de rjoulya que bon nombre de garçons..donc Rolling Eyes


tamtouma a écrit:réalistes
c'est pour qui que tu précises ça ?! Neutral


Arrow je re inchallah

_________________
To be or not to be, is that the question ??!

blackleg
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 2413
Date d'inscription : 01/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par lolita le Jeu 12 Fév - 22:38

le tunisiano a écrit:solution : priver les filles de l'enseignement supérieur et tout ira bien Laughing



ta9thi 3la 65% mel mojtama3 sachant que les filles sont majoritaires Rolling Eyes

_________________



lolita
developer
developer

Féminin
Nombre de messages : 1274
Age : 28
Localisation : partout ou t'ira tu me trouvra
Humeur : arja3 ghodwa
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par le tunisiano le Ven 13 Fév - 1:04

lolita a écrit:
le tunisiano a écrit:solution : priver les filles de l'enseignement supérieur et tout ira bien Laughing



ta9thi 3la 65% mel mojtama3 sachant que les filles sont majoritaires Rolling Eyes

:p non 3léh ahawka 3andhom el founoun al jamila

_________________
1+1=3

le tunisiano
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2394
Date d'inscription : 24/05/2008

http://securinets.souayeh.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Doctchi le Ven 13 Fév - 14:13

Tamtouma a écrit:

2* Qui est/sont le(s) responsable(s)Question (je vote pr "les responsables" déjà)


C'est la mentalité des enseignants qui ne font jamais de mis à jours de leurs cours des années 70, pour eux un poste d'enseignant est déjà un but, ils ne pensent jamais à la recherche à approfondir leurs savoir dans leurs domaines de compétence, pour eux c'est un salaire garantis avec des vacances en plus!!! sans trop penser aux responsabilités...

Doctchi
membre actif
membre actif

Masculin
Nombre de messages : 616
Age : 86
Date d'inscription : 05/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par 7isbis le Ven 13 Fév - 17:05

Doctchi a écrit:
Tamtouma a écrit:

2* Qui est/sont le(s) responsable(s)Question (je vote pr "les responsables" déjà)


C'est la mentalité des enseignants qui ne font jamais de mis à jours de leurs cours des années 70, pour eux un poste d'enseignant est déjà un but, ils ne pensent jamais à la recherche à approfondir leurs savoir dans leurs domaines de compétence, pour eux c'est un salaire garantis avec des vacances en plus!!! sans trop penser aux responsabilités...

Ne généralise pas. La majorité des profs font de la recherche dans un domaine bien déterminer. Biensur famma ceux qui font vraiment il 3ar et famma ceux qui font vraiment honneur a ce métier qui n'est pas du tout évidant.

7isbis
adhérant
adhérant

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par 7isbis le Ven 13 Fév - 17:11

le tunisiano a écrit:solution : priver les filles de l'enseignement supérieur et tout ira bien Laughing
Les filles sont bcp plus sérieuse que les garçons

7isbis
adhérant
adhérant

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par 7isbis le Ven 13 Fév - 17:22

Le problème n'est pas celui de l'enseignement supérieur seulement. l'enseignement sup c'est la conséquence de tout le système d'éducation
du primaire (enseignement de base), secondaire.
Il faut voir la qualité des étudiants qui arrivent au sup avec des prérequis presque nuls, avec une motivation aussi qui laisse a désirer.
La motivation des enseignants aussi qui compte bcp dans la qualité de l'enseignement et surtout je dirai la conscience professionnelle qui concerne aussi l'ADMINISTRATION tunisienne

7isbis
adhérant
adhérant

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Doctchi le Ven 13 Fév - 17:40

7isbis a écrit:
Ne généralise pas. La majorité des profs font de la recherche dans un domaine bien déterminer. Biensur famma ceux qui font vraiment il 3ar et famma ceux qui font vraiment honneur a ce métier qui n'est pas du tout évidant.

j'ai pas de chiffre c'est vrai mais c'est pas ce que j'ai vu!!!
Pour moi ils sont pas sérieux.

Doctchi
membre actif
membre actif

Masculin
Nombre de messages : 616
Age : 86
Date d'inscription : 05/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Invité le Ven 13 Fév - 19:21

et ben tout s'explique.
y'a une vague de recrutement dans l'enseignement supérieur : tu peux enseigner à l'université avec un niveau Bac+5 seulement !!!! avec un bon piston wella ta3ti rachwa (je suis sur de l'info).
apparemment y 'a un manque dans le corps de l'enseignement; puisque la nouvelle politique consiste à donner des diplomes à tout le monde. le Baccalauréat c'est cadeau ce qui a multiplié le nombre des etudiants, du coup il faut trouver du personnel pour les enseigner , et c'est ici le prblème.

en ce qui concerne la compétence ou la mentalité du prof, dans chaque etablissement on trouve 2 ou 3 bons professeurs -qu'on appelle: el krakkat - (des vieux qui ont reçu leurs enseignements en europe dans les annees 80), pour le reste ils ne sont pas forcément mauvais mais c'est peutetre une question d'experience et surtout de conscience .

pour la recherche elle est quasi inexistente ;seulement 3 ou 4 labos sur l'echelle nationale comme pole al ghaazala ou faculté de pharmacie de monastir. ça commence à bouger un peu , on voit des profs tunisiens qui participent à des conférences internationales et il y a de plus en plus de coopérations entre les université tunisiennes et les grandes universités très connues dans le monde de la recherche comme l'université Paris VI.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par islem le Ven 13 Fév - 19:32

trés bon sujet!!! as2louni eni, c étonnant wallah!!! aprés de faire 3 ans des études dans un domaine bien specifique, un etudiant se trouvera inquiet et on peut dire un peu plus 'nul', il n'a pa les moyens ni les utiles necessaires pour faire son projet de fin d'études (ni un language de programmation, ni les compétences en électroniquen, juste les notions de bases). il doit tous étudier et savoir dans 4 mois,ps:peut être mnt c mieu par l'intégration de système LMD mais nous restons des victimes. le prob est k'on a suivi tjrs des cours et tous ce ki es théoriques puisk'on a pa les moyens pour éffetuer une bonne pratique et assurer les matériels sirtout dans des domaines pareils.
d'autre part, prob peut se situer au niveau des majorités des enseignants dont leurs tâches se limitent seulement au niveau de la classe,a3tih ysob el cours w yo5rij,ou bien yabda toujours chargé w mouch ne9is 'illi fih mkaffih' haw y7athir fel these haw y9arri fi fac o5ra..., ou bien yabda houa bidou le3ala9a, il ne compren rien et il n'a pa de la honte de l'avouer, ya5sir 3lik ken:" dsl c pa mon domaine!!" (ch9am 3lik t9arri feha?)
enfin, l'administration!!!!!7addith wala 7araj!! jamai tal9ahom en services, dima arja3 godwa!! en plus se sont les responsables d'associer aux profs les cours ki ne les convient pas, et comme ca ca passe!!!
Arrow Arrow

par conclusion:niveau des étudiants devient de plus en plus bas, 7ala 7liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiila!!

islem
bavard
bavard

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 29
Localisation : la petite citadelle
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par 7isbis le Ven 13 Fév - 20:43

tunChé a écrit:et ben tout s'explique.
y'a une vague de recrutement dans l'enseignement supérieur : tu peux enseigner à l'université avec un niveau Bac+5 seulement !!!! avec un bon piston wella ta3ti rachwa (je suis sur de l'info).
apparemment y 'a un manque dans le corps de l'enseignement; puisque la nouvelle politique consiste à donner des diplomes à tout le monde. le Baccalauréat c'est cadeau ce qui a multiplié le nombre des etudiants, du coup il faut trouver du personnel pour les enseigner , et c'est ici le prblème.

en ce qui concerne la compétence ou la mentalité du prof, dans chaque etablissement on trouve 2 ou 3 bons professeurs -qu'on appelle: el krakkat - (des vieux qui ont reçu leurs enseignements en europe dans les annees 80), pour le reste ils ne sont pas forcément mauvais mais c'est peutetre une question d'experience et surtout de conscience .

pour la recherche elle est quasi inexistente ;seulement 3 ou 4 labos sur l'echelle nationale comme pole al ghaazala ou faculté de pharmacie de monastir. ça commence à bouger un peu , on voit des profs tunisiens qui participent à des conférences internationales et il y a de plus en plus de coopérations entre les université tunisiennes et les grandes universités très connues dans le monde de la recherche comme l'université Paris VI.

Excuse moi mais pour les labos de recherche il ya des unités de recherche ds chaque université en excluant les ISET biensur. il suffit aussi de voir le nombre de congrès, le nombre d'article dans les revues internationale.
c'est vrai que pour certain il s'intègre ds ce corps par la petite porte et je suis daccord que pour les nv recrutés ne sont pas vraiment fameux sur tout les plan (même moral).
2 ou 3 bon prof par établissement je dirai que c trop pessimiste il y en a plus je suis sur ;)

7isbis
adhérant
adhérant

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par halloula le Ven 13 Fév - 20:47

Les filles sont bcp plus sérieuse que les garçons

ah bon!! je sais pas moi je vois le contraire Rolling Eyes

halloula
modérateur
modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2540
Age : 31
Localisation : fi darnaaaaaaaa
Humeur : jawwwwwwwwww
Date d'inscription : 28/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Doctchi le Ven 13 Fév - 21:31

7isbis a écrit:
Excuse moi mais pour les labos de recherche il ya des unités de recherche ds chaque université en excluant les ISET biensur. il suffit aussi de voir le nombre de congrès, le nombre d'article dans les revues internationale.
c'est vrai que pour certain il s'intègre ds ce corps par la petite porte et je suis daccord que pour les nv recrutés ne sont pas vraiment fameux sur tout les plan (même moral).
2 ou 3 bon prof par établissement je dirai que c trop pessimiste il y en a plus je suis sur ;)

Mais ça n'empêche que les enseignent en Tunisie ne sont pas à jours je suis certains que le cours que donne un prof il a depuis l'époque de ces études...
J'ai fait une partie de mes études en Tunisie et l'autre en France et je peux t'assurer que c'est incomparable. (peut être que ça dépend des domaines, mais pour le mien on est vraiment très loin!!!)
Pour la recherche c'est la misère je veux même pas comparer Evil or Very Mad

Doctchi
membre actif
membre actif

Masculin
Nombre de messages : 616
Age : 86
Date d'inscription : 05/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par le tunisiano le Ven 13 Fév - 22:51

normalement un bac+5 peut enseigner seulement dans les séances des travaux pratique ce qui est logique .

Le problème n'est pas celui de l'enseignement supérieur seulement. l'enseignement sup c'est la conséquence de tout le système d'éducation
du primaire (enseignement de base), secondaire.

voila je suis d'accord , le problème se résolue peut à peu

aprés de faire 3 ans des études dans un domaine bien specifique, un etudiant se trouvera inquiet et on peut dire un peu plus 'nul', il n'a pa les moyens ni les utiles necessaires pour faire son projet de fin d'études (ni un language de programmation, ni les compétences en électroniquen, juste les notions de bases)

c'est à toi de maitriser cela , ils te donnent les éléments de base et à toi de développer tout ca , les nouvelle génération des élevés de bac info ont trop de connaissance (php , les sgbd , pascal ...) je pense que c'est tres bien comme bagages à mon époque je connait seulement pascal Rolling Eyes

en plus vu que je suis etudiant je peux classer les prof universitaire en 3 catégorie:

les bon prof qui ne donnent rien en cours juste le petit essentiel .

les bon et généreux prof qui donnent tout en cours

les prof qui n'ont aucun bagage et la majorité sont des femmes

_________________
1+1=3

le tunisiano
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2394
Date d'inscription : 24/05/2008

http://securinets.souayeh.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par 7isbis le Sam 14 Fév - 0:11

le tunisiano a écrit:normalement un bac+5 peut enseigner seulement dans les séances des travaux pratique ce qui est logique .

Le problème n'est pas celui de l'enseignement supérieur seulement. l'enseignement sup c'est la conséquence de tout le système d'éducation
du primaire (enseignement de base), secondaire.

voila je suis d'accord , le problème se résolue peut à peu

aprés de faire 3 ans des études dans un domaine bien specifique, un etudiant se trouvera inquiet et on peut dire un peu plus 'nul', il n'a pa les moyens ni les utiles necessaires pour faire son projet de fin d'études (ni un language de programmation, ni les compétences en électroniquen, juste les notions de bases)

c'est à toi de maitriser cela , ils te donnent les éléments de base et à toi de développer tout ca , les nouvelle génération des élevés de bac info ont trop de connaissance (php , les sgbd , pascal ...) je pense que c'est tres bien comme bagages à mon époque je connait seulement pascal Rolling Eyes

en plus vu que je suis etudiant je peux classer les prof universitaire en 3 catégorie:

les bon prof qui ne donnent rien en cours juste le petit essentiel .

les bon et généreux prof qui donnent tout en cours

les prof qui n'ont aucun bagage et la majorité sont des femmes

Dans un cours le prof ne pe pas tout faire apprendre. Il ne faut pas oublier que les étudiants de ces dernières années ils ne font aucun effort et veulent avoir tout. Un des points pour motiver les profs et les insiter a fournir + d'effort c les étudiants qui maintenant sont trèèèèèèèèèèès passifs ...

7isbis
adhérant
adhérant

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Doctchi le Sam 14 Fév - 0:35

7isbis a écrit:
Dans un cours le prof ne pe pas tout faire apprendre. Il ne faut pas oublier que les étudiants de ces dernières années ils ne font aucun effort et veulent avoir tout. Un des points pour motiver les profs et les insiter a fournir + d'effort c les étudiants qui maintenant sont trèèèèèèèèèèès passifs ...
c'est le cas partout !!! c'est pas uniquement les étudiants tunisiens mais ça n'empêche que nos prof ne maitrise pas trop bien la situation...

Doctchi
membre actif
membre actif

Masculin
Nombre de messages : 616
Age : 86
Date d'inscription : 05/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par 7isbis le Sam 14 Fév - 12:33

Doctchi a écrit:
7isbis a écrit:
Dans un cours le prof ne pe pas tout faire apprendre. Il ne faut pas oublier que les étudiants de ces dernières années ils ne font aucun effort et veulent avoir tout. Un des points pour motiver les profs et les insiter a fournir + d'effort c les étudiants qui maintenant sont trèèèèèèèèèèès passifs ...
c'est le cas partout !!! c'est pas uniquement les étudiants tunisiens mais ça n'empêche que nos prof ne maitrise pas trop bien la situation...

je n'ai jamais exclu la défaillance des profs et aussi notre administration qui ne prend aucune mesure envers eux je dirai meme qu'elle les encourage ds certains cas

7isbis
adhérant
adhérant

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par islem le Sam 14 Fév - 23:20

le tunisiano a écrit:normalement un bac+5 peut enseigner seulement dans les séances des travaux pratique ce qui est logique .

Le problème n'est pas celui de l'enseignement supérieur seulement. l'enseignement sup c'est la conséquence de tout le système d'éducation
du primaire (enseignement de base), secondaire.

voila je suis d'accord , le problème se résolue peut à peu

aprés de faire 3 ans des études dans un domaine bien specifique, un etudiant se trouvera inquiet et on peut dire un peu plus 'nul', il n'a pa les moyens ni les utiles necessaires pour faire son projet de fin d'études (ni un language de programmation, ni les compétences en électroniquen, juste les notions de bases)

c'est à toi de maitriser cela , ils te donnent les éléments de base et à toi de développer tout ca , les nouvelle génération des élevés de bac info ont trop de connaissance (php , les sgbd , pascal ...) je pense que c'est tres bien comme bagages à mon époque je connait seulement pascal Rolling Eyes

en plus vu que je suis etudiant je peux classer les prof universitaire en 3 catégorie:

les bon prof qui ne donnent rien en cours juste le petit essentiel .

les bon et généreux prof qui donnent tout en cours

les prof qui n'ont aucun bagage et la majorité sont des femmes


wi c pour les nouvelles génerations, moi par exple j rien étudié comme language de programmation dans le lycée
a propo le classemnt des profs,je trouve ke t'a tres bien citer les trois exemples, c deja jarabthom kol wal hamdoulillah!! Laughing , ama je sui pa d'accord pour la derniere req, c deja ili 9arraouni rjel, et d'apres mon experience les femmes etaient bcp plus compétentes ke les hommes

islem
bavard
bavard

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 29
Localisation : la petite citadelle
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par lolita le Dim 15 Fév - 3:58

les femmes etaient bcp plus compétentes ke les hommes



moi je pense au contraire , mes meilleur prof étaient des hommes Rolling Eyes

_________________



lolita
developer
developer

Féminin
Nombre de messages : 1274
Age : 28
Localisation : partout ou t'ira tu me trouvra
Humeur : arja3 ghodwa
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Brayan le Dim 15 Mar - 16:13

salemou 3alaykom, je vois que vs avez bien discuté le sujet, je vs felicite, juste un ptt point, en ce qui concerne erachwa wel bac et tt ça, c vrai, mais sachez qu'à l'université tt serafiltré, donc mayousel ken elli bethre3ou, je parle pas au niveau job aprés mais moyens et competances, une autre chose la theorie en Tunisie est trés avancé et generalisé donc on apprend tt, ce qui fait la differance et ce qui manque c la specialité et le materiels, mais je vois que l'administration liouma wallet t5asses DOnc en bon voi, nchallah el profet yet3almou ybadlou manhajeyyethom w ywekbou etatawwor

Brayan
bavard
bavard

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 25/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par nada le Mer 25 Mar - 22:59

j'ai une question: qui d'entre vous travaille dans l'enseignement ou est en relation directe avec des personnes y travaillant?

j'ai lu vos commentaires et j'y participe (avec du retard) parce que, pour la plupart vous faites porter le chapeau aux professeurs... or si le niveau de l'enseignement est en baisse et bah c'ets la conséquence d'une combinaison de cause à commencer par: l'étudiant lui-meme et sa motivation ou ses raisons d'étudier
-tous ces changements et tests effectués sur notre système d'éducation depuis l'école primaire à l'université
-la famille et le degré d'attention et d'intérêt qu'elle accorde à l'eleve et à l'étudiant
-les professeurs qu'il s'agisse de leurs compétences, de leurs motivation et de leur pédagogie.

ah oui, le programme des cours à l'université passe par des commissions, on l'actualise, on le modifie, on le fixe, mais c'est pas la responsabilité d'un professeur mais d'une commission spécialisée et qualifiée, le hic c'est que ce qui se passe durant une séance de cours ne dépend que du professeur et certains utilisent ces séances pour dire des bêtises, papoter, présenter sa vision des choses.
heureusement c'est pas général et qu'à l'université on a la possibilité d'assister chez d'autres professeurs et de consulter leurs cours.

la sélection des prof pour le supérieur passe par un circuit lent et épuisant, un bac +5 n'a droit qu'un contrat de trois a quatre années au maximum et ne peut travailler que sous un maitre-assistant et durant cette période il doit avancer sur sa thèse, participer à des conférences...
je ne dis pas qu'on n'y accède pas par la petite porte, mais ça dépend des établissement et c'est vraiment rare, "we ytirou fiha rous kima n9oulou"...

ummm, je suis d'une famille de maitre d'ecole, de professeur de secondaires et de professeurs universitaires et ce à commencer par mon grand-pere, je suis trop influencée par eux, mais ça n'empeche qu'on ne peut pas définir une cause unique à l'etat actuel de l'enseignement dans notre pays...

nada
adhérant
adhérant

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 33
Localisation : Tunisie
Emploi/loisirs : flaneur professionnel:)
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Brayan le Dim 5 Avr - 18:48

msg reçu, on a bien compris, je ss d'accord avec toi et de ton avie, ama ya mzayyen men barra ech 7alek men de5el, personellement je vois que c la faute de ns tous

Brayan
bavard
bavard

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 25/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par blackleg le Dim 5 Avr - 19:47

oui nada et brayan vous avez raison..c'est la faute à tous et pas celle des profs...
en fait c'est quoi la faute déjà ?! scratch qu'est ce qu'il a notre enseignement supérieur ?! Rolling Eyes 27 mondial c'est mal ?! Rolling Eyes

en tout cas, s'il y a un problème c'est loin d'être celui du supérieur (seul) la majorité du problème vient du secondaire Exclamation ça c'est vraiment un système à revoir !!

*des élèves qui passent 7 ans à assister à des cours de français et d'anglais sans rien apprendre... No
*le système du cours particulier qui est un résultat direct de l'adoption du système canadien qui se traduit par une réussite réservée aux élèves qui APPRENNENT PAR CŒUR des exercices types et les "vomissent" sur la feuille de l'examen...La même chose se poursuit après au supérieur Exclamation
* le fait d'augmenter sans cesse le nombre des étudiants (plus de succès au bac qui devient un examen mou..) et se trouver dans l'obligation de créer des spécialités BIZARRES !! sans réfléchir aux chances d'embauche des étudiants Exclamation
(normalement lorsqu'on crée une filière d'enseignement on est sûr de pouvoir faire travailler les gens avec...plus encore ! on doit en avoir besoin !! )
* des bibliothèques vides aux lycées...si elles existent !!!
* au supérieur aussi Exclamation si ce n'est un exemplaire ou deux de chaque livre intéressant
* le manque d'argent...mais surtout la très mauvaise gestion de l'argent existant...(sans parler des petits grignoteurs Suspect)

Sinon
Rolling Eyes Arrow la responsabilité des prof ?! Rolling Eyes
Il y du bon et du mauvais comme toujours....mais au secondaire il y a beaucoup de mauvais !!!!!
au supérieur, pour ma part, mes profs ne sont pas si mauvais que ça Rolling Eyes, le cours peut changer d'une année à une autre (chez un même prof) et surtout d'un professeur à un autre (chaque année les profs s'échangent les matières..)...peut être parce que c'est une école Rolling Eyes je connais pas ce qui se passe ailleurs Rolling Eyes
sinon je crois pas que ça change grand chose, que nos cours soient à jour ou pas....après tout on étudie des mathématiques qui datent pour la plupart du 18ème siècle.. Rolling Eyes


Arrow Rolling Eyes

_________________
To be or not to be, is that the question ??!

blackleg
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 2413
Date d'inscription : 01/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enseignement supérieur s’enlise, à qui la faute ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum